Le MBTI et la Socionics. Les 16 types de personnalité. Jean-Louis Swiners
<<
www.intelligence-creative.com
<< <<
 Accueil
Un autre regard sur la créativité
www.jlswiners.com

À quoi correspondent les 16 types du MBTI et de la Socionics
Leurs qualités et leurs défauts

 
 
Version BÊTA n° 2. EN COURS DE RELECTURE
 

Voici un exercice très difficile (pour nous). Des descriptions rapides, en quelques lignes et donc très schématiques des 16 types du MBTI donnés par ordre alphabétique avec des appellations un peu caricaturales qui permettent néanmoins de s'y repérer (et que vous pouvez changer au sein de votre équipe si vous en voyez d'autres qui sont plus parlantes pour vous).
Pour chacun d'eux, ce qu'il faut bien comprendre, admettre et gérer de leur type de personnalité si l'on veut les gérer créativement au sein d'une équipe.
 
1. ENFJ (le vieux sage )
Il a une grande capacité à comprendre son entourage et l'humanité. Il prend volontiers la parole.
Mais bien comprendre, admettre et gérer le fait qu’il ne peut pas comprendre lui-même que les autres ne partagent pas le même intérêt. Et qu’il peut avoir tendance à trop en faire, à ne pas savoir dire non.

2. ENFP (le communicateur, le consultant, le formateur)
Curieux, créatif, il lui est facile d'anticiper les événements.
Comprendre que son mode d'organisation est très personnel ; que, dans les conflits, il préfère sacrifier son propre intérêt ; et qu’il peut avoir du mal à décider

3. ENTJ (le meneur, la locomotive)
 Il est le chef de tous les groupes auxquels il appartient. Il aime la difficulté pour en venir à ce que les choses tournent bien. Clair, direct, franc,
Comprendre que :
– il n'aime pas les loisirs inutiles.
– son goût pour le commandement peut tourner à la domination.
4. ENTP (l’innovateur)
Possédant une créativité incessante et originale, il aime à voir les autres appliquer ses plans.
Comprendre que, le plus souvent, la réalisation l'ennuie. Et qu’il peut devenir versatile et ses improvisations se transformer en catastrophe.
 
5. ESFJ (l'assistant, le fidèle lieutenant)
Il aime un cadre de travail discipliné et se conforme volontiers à la norme. Il a un grand souci d'aider les autres de manière pratique et concrète.
Comprendre qu’il peut avoir tendance à cacher les problèmes et à devenir conformiste.
6. ESFP (le boute en train)
Spontané, généreux, sympathique, il aime que ça bouge et prend les choses comme elles sont pour en tirer le meilleur parti.
Comprendre qu’il peut  se disperser ou songer à séduire plus qu'à accomplir ce qu’il à faire.
7. ESTJ (l’organisateur, le metteur en ouuvre)
Logique et systématique, il s'appuie sur des données concrètes. Il aime les procédures, les plans d'action. Il est franc, a un bon contact, rapide, efficace, humain.
Comprendre qu’il peut montrer trop de précipitation dans le jugement et la décision.
8. ESTP (le pragmatique)
Réaliste, il réagit rapidement aux situations. Il a le sens de l'observation et de l'adaptation. Il aime l'action et la fête, voire animer celle-ci.
Comprendre que le passé et l'avenir ne l'intéressent pas. Et qu'il peut devenir activiste.
 
9. INFJ (le visionnaire, le planificateur)
Très créatif, organisé et méthodique, il est sociable et recherche l'harmonie.
Comprendre que :
– il est solitaire
– il peut oublier la réalité ou se laisser dominer par l'affectif.
10. INFP (le visionnaire stratégique, le planificateur gardien d'une mission d'entreprise )
Recherche l'idéal en fonction de valeurs très personnelles et non-conformistes.
Comprendre que, créatif, il est exigeant même pour ce qui ne se voit pas.
Et qu’il peut verser dans le fanatisme ou ne jamais trouver qu'un travail soit fini.
11. INTJ (l'analyste stratégique, le théoricien dogmatique )
Indépendant et peu influençable, c'est un innovateur et un perfectionniste.
Comprendre qu'l peut sembler distant et agressif et négliger le point de vue des autres.
12. INTP (le concepteur, l’inventeur, le wizard — de Menlo Park = Edison))
Cherche en permanence à rendre des systèmes cohérents au point de se couper du monde mais ne cherche pas pour autant à imposer ses idées.
Comprendre que le résultat de ses travaux ne l'intéresse pas vraiment. Et qu’il peut perdre de vue les faits.
 
13. ISFJ (le coach, l'éducateur, le formateur )
Observateur méticuleux, il aime l'harmonie, rendre service.
Comprendre que :
– il évite les conflits afin d'être accepté.
– ll peut devenir dépendant des autres et s'en trouver irrité.
14. ISFP (l'esthète raffiné, le snob )
Observe et agit sans en parler. dévoué et gentil, il cherche à éviter les conflits. Il aime la liberté pour lui-même et pour les autres dans un environnement de qualité.
Comprendre qu’il peut aller jusqu’à se sacrifier pour ce qu'il pense être son devoir.
15. ISTJ (l’administrateur, le conservateur, l'inspecteur, le gardien du temple)
Observateur pointilleux et original, calme, méthodique, réservé efficace et responsable.
Comprendre qu’il passe pour lent et peut avoir tendance à devenir rigide.
16. ISTP (le praticien, le réaliste sans état d'âme)
 Observateur calme et réservé, il est capable d'actions rapides et intenses.
Comprendre qu’il réagit en fonction de l'intérêt qu'il éprouve. Il se tient prêt à tout plutôt que de fixer des objectifs. Imprévisible, il peut bâcler ou laisser en plan un travail qui ne l'intéresse plus.

Quinze idées pour avoir des idées Le plan du site Retour menu Les test
.
©2007 Jean–Louis Swiners et WWWarketing Consulting
Dernière mise à jour : 09/10/07